Votre enfant est-il visuel, auditif ou kinesthésique?

Afin de bien comprendre l’enfant et être en mesure de mieux l’accompagner dans ses apprentissages, il est important de savoir quel sens il préfère utiliser pour communiquer. Bien que le sens du toucher soit celui qui soit le plus utilisé par l’enfant dans ses premiers mois de vie, les préférences auditives et visuelles apparaissent rapidement.

Personne n’est 100% visuel, auditif ou kinesthésique. Il s’agit d’une préférence pour l’un des modes de communication. Rien de sert de forcer l’enfant à travailler pour développer un mode de communication plus qu’un autre puisque cette préférence est innée.

En observant l’enfant, vous pouvez détecter des indices qui vous aideront à déterminer s’il est visuel, auditif ou kinesthésique.

L’enfant visuel …     

L’enfant visuel est curieux et éveillé. Il fait tout pour attirer l’attention afin que vous le regardiez. L’enfant visuel a besoin d’explications précises, si possible accompagnées d’un support visuel (images ou démonstrations). La vue et la pensée sont ses sens dominants.

Quelques indices que l’enfant est du type visuel:

  • Il est fier et aime être bien vêtu ;
  • Il a peur du noir, car cela l’empêche de bien voir ;
  • Il recherche l’approbation des autres et dit souvent : «Regarde-moi !» 
  • Il aime les livres et les imagiers ;
  • Il cherche à établir un contact visuel lorsque vous vous adressez à lui ;
  • Il vous «montre» ce qu’il veut dire en appuyant ses propos d’un dessin ou en prenant votre main pour vous emmener vers le lieu ou l’objet qu’il veut vous montrer ;
  • Il comprend bien les concepts de forme, de couleurs et de lieux ;
  • Il est attentif à ses déplacements et se blesse rarement ;
  • Il préfère les sports d’équipe ou les activités de groupe.

 

 

Ce qui fonctionne bien avec un enfant visuel :

  • Le contact visuel lorsque vous vous adressez à lui ;
  • Des expressions faciales qui renforcent ce que vous dites ;
  • Les tableaux de motivation ;
  • Les supports visuels (livre, calendrier, pictos, photos, etc.) ;
  • Un endroit à l’écart des autres, bien défini, si on doit le mettre en retrait.

L’enfant auditif …

L’enfant auditif est calme et souvent bon dormeur. Il aime parler, poser des questions, raconte toutes sortes de choses sollicitant par le fait même votre écoute. Quand on lui interdit quelque chose, l’enfant auditif a besoin d’explications logiques. Les technique disciplinaires les plus efficaces avec lui feront appel à l’audition comme les compliments ou les changements de ton.
Quelques indices que l’enfant est du type auditif :

  • Il parle beaucoup et pose beaucoup de questions ;
  • Il appuie ses dires avec des détails et il a tendance à argumenter. Il dit souvent : «Écoute-moi !» ;
  • Il ne regarde pas où il va et a tendance à se cogner partout ;
  • Il est sensible aux réprimandes tout comme aux compliments ;
  • Il préfère les jeux solitaires ;
  • Il a peur des bruits inconnus ou forts (tonnerre, cris) ;
  • Il aime la musique et les jouets sonores ;
  • Il peut continuer de faire une tâche et vous écouter en même temps ;
  • Il comprend bien les concepts de durée et d’espace-temps

Ce qui fonctionne bien avec un enfant auditif :

  • Les environnements calmes ;
  • Les explications verbales et détaillées, les mots justes ;
  • Les encouragements, les félicitations ;
  • Les changements de ton lors des interventions (les mises en retraits ont peu d’impacts sur lui) ;
  • Lui faire répéter les consignes.

 

L’enfant kinesthésique…

L’enfant kinesthésique aime les jeux tactiles et raffole des caresses. Il dit souvent : « Laisse-moi faire! » ou « Je suis capable! ». Il a besoin d’expérimenter par lui-même et des explications, mêmes détaillées, ne seront pas suffisantes. Les techniques disciplinaires les plus efficaces avec lui feront appel à sa participation et au contact physique.

Quelques indices que l’enfant est du type kinesthésique :

  • Il aime vous sentir près de lui (il préfère s’asseoir sur vous plutôt qu’à côté de vous) ;
  • Il vous touche par de petites tapes ou tire vos vêtements pour attirer votre attention ;
  • Il a peur de la douleur (tomber, se piquer), et est empathique à la douleur des autres ;
  • Il veut faire les choses tout seul et dit souvent : «Je suis capable !»
  • Il a besoin de toucher et de manipuler (la consigne : ne pas toucher, est très difficile pour lui) ;
  • Il a la bougeotte et adore grimper partout, et recherche souvent des sensations fortes ;
  • Il porte beaucoup les objets à sa bouche ou près de son nez pour les goûter et les sentir, ou il brise des objets pour voir comment et de quoi ils sont faits ;
  • Il expérimente avant même d’écouter la consigne (il lui arrive souvent de faire des erreurs) ;
  • Il comprend bien les concepts de schéma corporel et de diverses émotions (le ressenti).

Ce qui fonctionne bien avec un enfant kinesthésique :

  • Les activités présentées sous formes de tâches, ou dans lesquelles il est invité à apporter son aide ;
  • Les activités dans lesquelles il peut se mesurer (sa force, son endurance, ses habiletés) vis-à-vis lui-même et / ou les autres ;
  • Les consignes accompagnées d’un toucher (comme toucher son épaule pour capter son attention) ;
  • Les références à la réussite (sous forme de félicitations ou de tableaux) ;
  • L’inciter à réparer ses erreurs (retraits et réprimandes ont peu d’impact sur lui).

Vous souhaitez en connaître plus?

Forméduc vous propose donc une formation de perfectionnement sur les modes de communication intitulée: Verbal, gestuel ou artistique? L’enfant vous parle!, afin de saisir leurs particularités et leur importance dans le développement de l’enfant. http://www.formeduc.ca/produit/verbal-gestuel-ou-artistique-lenfant-vous-parle-distance/

Articles récents

Laisser un commentaire

Taper et appuyer sur "ENTER" pour rechercher